Comment se fixer des objectifs motivants avec la méthode SMARTER

Comment se fixer des objectifs motivants avec la méthode SMARTER ?

Alors que l’année touche à sa fin, c’est le meilleur moment pour prendre du recul et passer un peu de temps à préparer l’année à venir.

C’est d’ailleurs la période des résolutions de nouvelle année, qui tiennent généralement quelques semaines avant d’être mises aux oubliettes jusqu’à l’année suivante 😕.

A la place, je vous propose de débuter cette nouvelle année avec des objectifs et non pas des résolutions. Et nous allons utiliser pour ça la méthode SMARTER pour bien définir vos objectifs et augmenter considérablement vos chances de les atteindre 😉.

J’ai découvert cette méthode grâce au livre de Michael Hyatt, « Your best year ever ». Je l’applique depuis deux ans pour me fixer des objectifs motivants et ça fonctionne vraiment 🤗!

Dans cet article, je vais vous expliquer en détail comment bien définir vos objectifs pour qu’ils répondent aux critères SMARTER et je vous donnerai un mode d’emploi pas à pas pour y arriver.

Et pour avoir toutes les clés pour atteindre vos objectifs, je vous détaille également dans l’article suivant comment passer (enfin) à l’action et suivre vos objectifs sur l’année.

Un objectif SMARTER, qu’est ce que c’est ?

Pour qu’un objectif soit correctement défini (et donc augmenter considérablement les chances de l’atteindre), il faut qu’il valide plusieurs critères qui sont résumés avec l’acronyme SMARTER.

Chaque lettre correspond à un des 7 critères : Spécifique, Mesurable, Actionnable, Risqué, Temporellement défini, Excitant et Relevant (=Approprié en Français, je n’ai pas réussi à trouver un synonyme qui commence par R mais si vous avez une idée, je suis preneuse ^^).

Regardons ensemble ces critères en détail :

S comme Spécifique

Un objectif bien défini, c’est un objectif qui est spécifique. C’est à dire qu’en le lisant, vous avez une idée très claire de ce que vous souhaitez accomplir.

C’est d’ailleurs souvent là que les résolutions de nouvelle année échoue parce qu’on choisit une résolution très vague comme « perdre du poids » (c’est la résolution n°1 dans le monde chaque année).

Perdre du poids c’est bien mais c’est pas très précis quand même. Comment on va faire ? Combien on veut perdre ? Quelle est l’échéance ?

Et le problème avec un objectif vague, c’est qu’il est beaucoup plus difficile de se motiver à l’accomplir vu qu’on a pas vraiment d’idée de ce qu’on doit faire et qu’on est beaucoup moins inspiré. Des études ont d’ailleurs prouvé ce phénomène. Plus votre objectif est précis et spécifique et plus vous avez de chances de vous concentrer et de persister dessus 😃.

Par exemple, disons que vous êtes intéressées par la photographie. Vous pourriez vous donner comme objectif « apprendre la photographie » mais c’est beaucoup trop large ! Un objectif spécifique serait plutôt « compléter le cours de photographie pour débutant du site photo.com ». Là, on commence à y voir plus clair non ?

M comme Mesurable

Objectif mesurable pour mesurer ses progrès

Le deuxième critère essentiel d’un bon objectif, c’est qu’il soit mesurable. C’est important pour deux raisons :

1. Ça vous permet de savoir si votre objectif est atteint

Si vous n’avez aucun moyen de mesurer, comment savoir si vous avez atteint votre objectif ou pas ?

Par exemple, si on reprend l’exemple de « perdre du poids », est-ce que si j’ai perdu 100g j’ai atteins mon objectif ? Ou si c’est 2 kg ou 10 kg ?

Alors que dès qu’on a un objectif qui est mesurable, on voit tout de suite si on l’a réussi ou pas. C’est quand même plus motivant non ?

2. Ça vous permet de mesurer les progrès accomplis

La deuxième raison, c’est que vous avez besoin de pouvoir vous comparer à votre objectif. Avec un objectif mesurable, vous savez exactement où vous en êtes par rapport à ce que vous voulez accomplir et vous pouvez voir vos progrès.

Ça vous permet aussi de découper votre objectif en différents jalons et donc de rendre votre objectif plus facilement réalisable.

A comme Actionnable

Pour augmenter vos chances de succès, il faut aussi que votre objectif soit actionnable, c’est à dire qu’il précise quelle action vous devez accomplir pour l’atteindre.

Le mieux pour ça, c’est de définir son objectif avec une verbe d’action.

Par exemple, disons que vous voulez être plus positive pour l’année qui arrive. « Être plus positive », ça n’encourage pas trop à l’action (et d’ailleurs c’est bien trop vague pour remplir les deux premiers critères !) alors que « Noter 3 choses pour lesquelles je suis reconnaissante chaque jour », là on est clairement dans l’action et la précision 😊.

R comme Risqué

Quand on parle de définition d’objectif, on entend souvent qu’il faut que l’objectif soit réaliste. C’est d’ailleurs à ça que correspond le R dans les objectifs SMART si vous connaissez.

Le problème quand on cherche à fixer un objectif réaliste, c’est qu’on a tendance à mettre la barre trop bas. C’est parce que notre cerveau a un énorme biais qui nous pousse beaucoup plus à éviter l’échec qu’à accomplir le maximum.

Sauf qu’en choisissant un objectif réaliste, on prends le risque de ne pas vraiment réaliser tout notre potentiel. Sans compter qu’un objectif réaliste n’est absolument pas motivant et vous aurez beaucoup plus de mal à dépasser les difficultés que vous allez rencontrer.

Alors qu’un objectif qui nous fait sortir de notre zone de confort, qui est un peu risqué et ambitieux, c’est beaucoup plus inspirant non ?

Bien sûr, un objectif risqué ne veut pas dire non plus qu’il est complètement inatteignable !

Si je reprends l’exemple précédent, « perdre 1kg en 2 mois » est un objectif un peu trop simple et donc pas motivant du tout mais « perdre 10 kg en un mois » me semble totalement illusoire. En revanche « perdre 5kg en 2 mois » est possible mais reste quand même un beau challenge.

T comme Temporellement défini

Un critère essentiel pour se fixer des objectifs : temporellement défini

Le 5ème critère d’un objectif SMARTER, c’est qu’il est temporellement défini. Et pour ça, différentes formes sont possibles :

  • Une échéance (exemple : le 15 février)
  • Une fréquence (exemple : 5 fois par semaine)
  • Un temps de déclenchement (exemple : à 6h30 le matin)

Par exemple, si j’ai comme objectif de « lire plus » sans aucune précision temporelle, je pourrais très bien atteindre cet objectif dans les 10 prochaines années. Alors que si je me fixe comme objectif « lire 1 livre par semaine à compter du 1er janvier », là je sais que je vais devoir commencer à m’activer 😅.

En créant un sentiment d’urgence, on passe beaucoup plus facilement à l’action. Et c’est d’ailleurs pour cela qu’on est plus efficace quand on a une échéance proche.

Si je me dis « lire 52 livres d’ici le 31 décembre de l’an prochain », il y a des grandes chances que je repousse mon objectif jusqu’au dernier moment et que je vais finir par lire ces livres (si j’y arrive) sur les 3 derniers mois de l’année 😁.

C’est pour ça qu’il est très important d’étaler ses différents objectifs durant l’année et de ne pas uniquement se fixer des échéances au 31 décembre de l’année prochaine. Sinon vous prenez le risque de ne pas avancer de l’année jusqu’à ce que vous soyez trop proche de l’échéance pour réussir.

Je vous explique comment faire en pratique dans la 2ème partie de l’article pour éviter ça 😉.

E comme Excitant

Pour que votre objectif vous motive, il faut qu’il soit excitant et inspirant pour VOUS 🤩.

Vous avez beaucoup plus de chances d’atteindre un objectif si vous êtes intrinsèquement motivée pour l’atteindre. C’est d’ailleurs prouvé dans toutes les recherches.

Parce que vous avez choisi un objectif ambitieux, vous allez rencontrer des difficultés à certains moments. Si votre objectif ne vous inspire pas, vous aurez beaucoup plus de mal à faire le nécessaire pour dépasser ces difficultés et vous avez beaucoup plus de chance d’abandonner en cours de route.

Alors choisissez un objectif qui vous inspire, qui vous excite, qui vous motive ! C’est ça qui va vous pousser à donner le meilleur de vous même et à vous dépasser 🤗

R comme Relevant (Approprié)

Nous voilà donc arrivé au dernier critère de nos objectifs SMARTER. Un objectif bien défini est aussi approprié (Relevant en anglais, d’où le « R », je n’ai pas réussi à trouver l’équivalent en français qui commence par cette lettre mais si vous avez des idées, je suis preneuse 😅).

Alors quand je parle d’objectifs appropriés, ça veut dire quoi ? En fait, on peut décomposer ça en 3 parties :

1. Des objectifs appropriés aux circonstances actuelles de votre vie

Si vous travaillez à temps plein avec des enfants en bas-âge, vous n’allez pas pouvoir définir les mêmes objectifs qu’un étudiant ou un célibataire qui n’a personne à sa charge.

Il faut savoir se fixer des objectifs ambitieux mais qui sont compatibles avec votre vie actuelle.

Peut-être que vous aimeriez tout lâcher pour faire le tour du monde mais votre situation financière actuelle ne le permet absolument pas pour le moment. Il faut donc revoir votre objectif pour résoudre ce problème en priorité (en se fixant comme objectif un certain montant d’économie par exemple à la place).

Et c’est pour ça que ce critère vient en dernier. Il vous permet de faire une dernière vérification avant de vous engager dans vos objectifs.

2. Des objectifs alignés avec vos valeurs

C’est le moment de vérifier aussi si les objectifs que vous voulez vous fixer sont alignés avec vos valeurs.

Cela peut paraître évident mais on se fixe parfois des objectifs à cause de la pression sociale et c’est important de résister à cette tentation, d’autant plus si ça vient en contradiction avec ce qui compte le plus pour vous.

Par exemple, vous pourriez choisir comme objectif d’obtenir une promotion cette année. Mais si cette promotion va de pair (et c’est généralement le cas) avec une charge de travail beaucoup plus élevée, ce n’est peut être pas en accord avec l’importance que vous accordez à votre famille 🤔.

3. Des objectifs alignés entre eux

Finalement, comme vous allez vous fixer plusieurs objectifs sur l’année, il faut aussi s’assurer que tous ces objectifs soient alignés entre eux.

Si vos objectifs sont en conflit les uns avec les autres, vous allez vous sentir frustrée car vous ne pourrez pas tout accomplir et c’est normal.

D’où l’importance de définir des objectifs qui sont en harmonie les uns avec les autres.

Cela veut aussi dire qu’il ne faut pas se fixer trop d’objectifs à réaliser en même temps car vous risquez de vous sentir complètement dépassée et de tout abandonner en même temps 😔.

Comment fixer ses objectifs en pratique ?

Maintenant que vous connaissez en détail tous les critères pour bien définir vos objectifs, regardons un peu comment faire en pratique :

Faire le point sur l’année passée

Pour commencer, il va falloir faire le point sur l’année qui vient de s’écouler en se posant quelques questions.

Prévoyez un peu de temps devant vous, une feuille de papier et un stylo 📝. C’est important de mettre ces réponses sur le papier car ça vous oblige à vraiment réfléchir pour formuler vos pensées.

Vos attentes de l’année passée

Alors, retour un an en arrière, comment est-ce que vous pensiez que l’année aller s’écouler ? Quel était le plan ? Quels étaient vos objectifs si vous en aviez ?

Ne vous concentrez pas uniquement sur vos objectifs professionnels mais sur tous les aspects de votre vie, que ce soit vos passions, votre travail, vos relations sociales. C’est important d’être au clair sur ce que vous vouliez dans tous ces domaines.

Ce qu’il s’est passé en réalité

Maintenant, il est temps de comparer ça avec ce qu’il s’est passé réellement sur l’année.

Est-ce que vous avez atteint certains de vos objectifs ? Quels ont été les évènements les plus marquants de l’année ? Les imprévus que vous n’aviez pas anticipés ? Qu’est ce qui s’est passé totalement différemment de ce que vous aviez prévu ? Qu’est ce que vous avez accompli ? 🤗

En comparant la réalité avec vos attentes initiale, vous allez sûrement vous rendre compte qu’il y a un écart, et c’est normal ! C’est ce qui va vous permettre de définir vos objectifs pour l’année à venir.

Ce que ça vous a appris

La seule manière d’évoluer dans la vie, c’est d’apprendre de ses expériences passées. Et pour ça, il faut prendre du recul sur ce qu’il s’est passé et en retirer des leçons.

Alors qu’est ce que vous avez appris cette année ? Quelles leçons vous retirez de vos succès et de vos échecs ? Si vous n’avez pas réussi à accomplir certains de vos objectifs, qu’est ce qui vous en a empêché ? 🤔

C’est le moment de noter tout ce que vous retenez de cette année pour éviter de refaire les mêmes erreurs par la suite.

Vos plus grands regrets sont vos prochains objectifs

En écrivant tout ça, vous avez sûrement dû éprouver des regrets pour certains objectifs que vous auriez aimer réaliser dans l’année mais que vous n’avez pas réussi à atteindre 😟.

On a tendance à voir les regrets comme un sentiment très négatif qu’il faut éviter à tout prix mais c’est en fait un très bon moyen de vous guider.

D’ailleurs, des études ont prouvé que nous ressentons le plus de regrets quand nous avons la plus grande opportunité d’amélioration. Donc si vous éprouvez des regrets, c’est que vous avez encore la possibilité de changer les choses 😉!

Alors réfléchissez aux plus grands regrets que vous avez par rapport à l’année passée, à vos plus grandes frustrations. Ça vous donnera un très bon aperçu des domaines dans lesquels vous devriez vous fixer des objectifs pour l’année à venir.

Définir votre mix d’objectifs

Les 10 domaines de vie

Se fixer des objectifs dans les 10 domaines de vie

Nos vies sont constituées de 10 domaines étroitement liés : spirituel, intellectuel, émotionnel, physique, social, conjugal, parental, professionnel, extra-professionnel et financier.

Même si vous n’avez pas besoin de vous fixer des objectifs dans chaque domaine, il est important de répartir vos objectifs de l’année sur les différents domaines qui apparaissent comme des priorités pour vous aujourd’hui.

Ces domaines prioritaires, vous avez pu les identifier dans l’exercice précédent avec vos plus grands regrets de l’année écoulée.

Habitude ou accomplissement ?

Vos objectifs peuvent être de deux types :

  • Un objectif d’accomplissement (par exemple : perdre 5kg en deux mois)
  • Un objectif d’habitude (par exemple : faire du sport 5 fois par semaine)

A vous de choisir quel type d’objectif correspond le mieux à ce que vous voulez réaliser. Parfois les deux types vous amèneront au même résultat mais un des deux vous inspirera plus que l’autre 😉.

Par exemple, disons que vous voulez écrire un livre. Soit vous pouvez vous fixer un objectif de type accomplissement comme « rédiger un manuscrit de 50,000 mots pour le 30 juin », soit vous pouvez vous choisir une habitude comme « écrire 500 mots de mon manuscrit 5 jours par semaine du 1er janvier au 30 juin ». Dans les deux cas, vous aurez votre manuscrit de 50,000 mots fin juin si vous accomplissez votre objectif !

Et si vous voulez en savoir un peu plus sur le fonctionnement des habitudes, je vous invite à aller lire cet article dans lequel je vous explique comment ça marche en détail :

Les habitudes, comment les développer ou s’en débarasser ? L’essentiel du livre « Le pouvoir des habitudes » de Charles Duhigg

A vous de jouer !

Il est maintenant temps de mettre en pratique la théorie que je vous ai expliqué dans la première partie et de choisir vos objectifs SMARTER pour cette nouvelle année 🤗.

Je vous conseille de vous fixer entre 7 et 10 objectifs pour cette nouvelle année sur les différents domaines prioritaires de votre vie. Assurez-vous de bien mixer aussi entre les objectifs de type habitudes ou accomplissement.

Pour chaque objectif, prenez le temps de bien le formuler pour qu’il réponde aux 7 critères de la méthode SMARTER.

Étaler ses objectifs dans le temps

Ça y est, vous avez choisi vos 7 à 10 objectifs pour l’année ? Bravo😊 !

Regardons un peu comment ils se répartissent dans le temps.

Si vous devez attaquer de front vos 10 objectifs de l’année à partir du 1er janvier, vous avez de grandes chances de vous sentir totalement dépassée.

C’est pour ça qu’il faut étaler ces objectifs tout au long de l’année.

Le plus simple pour ça, c’est de se fixer 2 à 3 échéances par trimestre et pas plus. De même pour les objectifs de type habitude, vous n’allez pas pouvoir tout changer du jour au lendemain, il vaut mieux mettre en place une nouvelle habitude à la fois et la laisser s’installer progressivement avant d’en ajouter une nouvelle.

Trouver son « Pourquoi »

Maintenant que vous avez défini vos différents objectifs et que vous vous êtes assurée qu’ils respectent bien tous les critères SMARTER, il nous reste une dernière étape à compléter : trouver votre « Pourquoi ».

L’idée, c’est de lister pour chaque objectif que vous avez choisi, toutes les raisons qui font que vous voulez l’accomplir.

Alors reprenez votre stylo et notez toutes les raisons qui font que cet objectif est important pour vous.

Maintenant, choisissez les 3 raisons principales qui vous poussent à accomplir votre objectif. Ce sont vos motivations clés 🤗!

En ayant défini ces motivations clés, vous pourrez facilement y revenir à chaque fois que vous rencontrerez des difficultés dans votre objectif. Comme ça, vous pourrez vous rappeler les raisons qui font que vous devez allez de l’avant et surmonter ces difficultés.

Pour vous aider, je vous ai préparé dans ma boite à outils un fichier à compléter avec vos objectifs et les motivations clés associées. Comme ça, vous pourrez les garder à portée de main toute l’année et revenir dessus dès que nécessaire 😄.

Inscrivez-vous pour obtenir le template d'objectifs à imprimer et à compléter

Pour obtenir gratuitement le fichier, vous n’avez qu’à vous compléter ce formulaire :

Vous recevrez immédiatement par email le lien vers ma boîte à outils de l’orga où vous trouverez tous les documents que j’ai créé pour vous aider à mieux vous organiser 🤗.

Conclusion

Et voilà vous êtes désormais parée pour attaquer la nouvelle année qui vient avec toute une liste d’objectifs motivants 🤩. Gardez cette liste précieusement parce qu’elle va vous servir de guide tout au long de l’année.

Et maintenant que vous avez fixé vos objectifs, la prochaine étape, c’est de passer à l’action !

Alors pour mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez aller lire l’article suivant qui vous explique comment faire pour enfin passer à l’action et atteindre vos objectifs.

Mais avant ça, je suis curieuse de savoir quels objectifs vous avez choisis pour cette nouvelle année ? Qu’est ce que vous pensez de cette méthode ? Vous connaissiez déjà ? Racontez-moi tout ça en commentaire, j’ai hâte de vous lire 😃.

Si l’article vous a plu, faites passer le mot et partagez l’épingle sur Pinterest 😊

Pour faire passer le mot :

15 commentaires pour “Comment se fixer des objectifs motivants avec la méthode SMARTER ?

  1. Très sympa et réaliste ton article. Bravo.
    Pour ton info et à la suite de la définition des objectifs j’organise les RDV de la stratégie les 9 et 10 Janvier. C’est une vingtaine de webinaires gratuits sur la stratégie pour réussir 2020. Pour le programme et l’inscription il faut aller sur mon site. ‘

    1. Hello Céline ! Merci pour ton commentaire 🙂
      Ça a l’air super intéressant ces RDV que tu proposent, ouah ! Je m’inscrirai bien mais je ne vois pas le formulaire sur la page pour s’inscrire, c’est normal ? ^^ »

  2. Ton article est super bien construit Miléna merci beaucoup pour ce partage ! Je rejoins absolument l’importance du Relevant qui est en fait le pré-requis de l’objectif, pour ma part c’est ce que j’appelle la Vision de vie, à la fois perso et pro, dans laquelle viendront s’inscrirent les objectifs qui seront au service de notre vision 🙂 c’est le principal sujet de mon livre à sortir en 2020 :))

    1. Merci Farah pour ton retour 🙂
      Oui effectivement, le Relevant à la fin (même si ça m’énerve de ne pas trouver un mot approprié en francais !) permet d’être sûre que tout s’inscrit dans ta vision de vie. C’est vrai que la définition même de ta vision de vie en amont est intéressante aussi pour justement se fixer des objectifs en fonction. Je fais ça personnellement avec la visualisation le matin et en me faisant de temps en temps des sessions d’écriture de « comment je vois ma vie dans 10 / 20 / 50 ans ». Je trouve ça super comme exercice pour clarifier ce genre de choses auxquelles on ne pense pas souvent quand on est pris par le quotidien !
      Un livre à sortir en 2020, ça c’est une super nouvelle, bravo ! J’ai hâte de découvrir ça 🙂

  3. Je m’arretais aux objectifs Smart. Je ne connaissais pes les 2 dernières lettres. Merci !
    Tu parles des 10 domaines clés de la vie. Connais tu le Level 10 of life ou la roue de la vie ?

    1. Contente de t’avoir fait découvrir les 2 dernières lettres alors Audrey ! 🙂
      Après ce n’est pas tout à fait la même chose que les objectifs smart (notamment parce que dans cette méthode, ils préfèrent les objectifs atteignables mais je trouve ça bien d’être un peu ambitieuse justement ! On est plus efficace et motivé quand il y a du challenge 😉 )
      Pour la roue de la vie, je connais le concept oui, j’en avais d’ailleurs fait une en version graphique sur mon bujo l’an passé mais sans forcément réfléchir à des objectifs concrets pour monter de niveau, je trouve que les deux réflexions ensemble sont nécessaires pour évoluer au final !

    1. Merci pour ton retour Josée et contente que le contenu te plaise 🙂
      C’est vrai que l’organisation, beaucoup voit ça comme une contrainte en plus mais ça apporte beaucoup je trouve dans la vie et surtout ça libère tellement de temps au quotidien, c’est une vraie force comme tu le dis si bien !

  4. Hello! Je vois qu’on est synchro sur nos thèmes et c’est très intéressant, même en traitant des mêmes sujets de voir qu’il y a toujours quelque chose à apprendre. Je n’ai jamais entendu parler des E et R, et pourtant le Excitant je le conseillais sous un autre nom. Pour le R, désolée je ne vois pas non plus comment le traduire avec un R en français..
    Le A aussi je ne le connaissais pas sous ce nom.
    Très enrichissant en tout cas! Je vais compiler tes conseils aux miens pour cette nouvelle année 🙂

    1. Hello ! Oui c’est super je trouve de voir les différents sujets abordés avec des points de vue différents 🙂
      Oui la méthode SMART est bien plus connue mais ce n’est pas tout a fait pareil, notamment le A qui correspond à Atteignable et non Ambitieux. Mais je trouve ça plus motivant de se fixer des objectifs ambitieux. On a tendance à plus se donner si on face à un challenge plutôt que face à une tâche qui paraît facile à atteindre !
      Contente que mon article te serve pour tes objectifs de nouvelle année, je te souhaite plein de succès ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut