7 conseils pour évacuer son stress quand on se sent débordée

7 conseils pour évacuer son stress quand on se sent débordée

Je ne sais pas pour vous mais personnellement quand j’ai 1000 trucs à faire, j’ai tendance à paniquer et à stresser à mort en mode « mais comment je vais pouvoir m’en sortir avec tout ça !? 😱 ».

Le stress à la base est une réaction normale de notre corps quand il perçoit un danger ou une menace. C’est ce qui nous permet de courir très (très très) vite face à un lion 🦁 qui cherche son petit déj 🥪 et ça a clairement aidé notre espèce à survivre ces derniers millénaires.

Sauf qu’aujourd’hui, on ressent des menaces même quand ce n’est pas une question de survie. On fait faire des montagnes russes à nos hormones 🎢 à longueur de journée et sur le long terme ça peut poser des réels problèmes de santé 🤒.

Alors quand votre to-do list a l’air aussi terrifiante qu’un lion affamé 🦁, voici 7 conseils que vous pouvez mettre en pratique pour évacuer votre stress 😉 :

1. Poser ses idées sur le papier

Paniquée, stressée rien qu'en pensant à toutes ces choses que vous avez à faire ? Voici mes 7 conseils pour évacuer le stress quand on se sent débordée

La première chose à faire quand on se sent débordée et que le stress commence à nous paralyser, c’est de faire le point sur toutes ces choses qui nous submergent justement 😏.

📝 Prenez un carnet ou la première feuille qui vous passe sous la main et notez toutes les tâches que vous avez à faire, tout ce qui vous passe par la tête et qui vous encombre l’esprit.

Il y a bien sûr vos tâches à faire, mais n’hésitez pas non plus à noter vos émotions, votre ressenti, bref lâchez vous sur le papier 🙇‍♀️. C’est uniquement pour vous donc ne vous mettez pas de filtre, défoulez vous et ne cherchez pas à ordonner les choses pour le moment. L’idée ici, c’est vraiment de vous libérer l’esprit 🤯.

Cet exercice peut être vraiment libérateur donc n’hésitez pas à prendre le temps nécessaire pour le faire complètement. Même si vous vous sentez débordée et que vous pensez ne pas avoir de temps à perdre, je vous assure que ça vaut le coup 😉 !

2. Prioriser ses tâches

Ça y est vous avez jeté sur le papier tout ce qui vous encombrait l’esprit ? Bravo !

▶️ Maintenant on va essayer de mettre un peu d’ordre là-dedans. Et notamment sur toutes les tâches que vous avez à faire.

Déjà, je vous rassure, c’est totalement normal de se sentir stressée et submergée quand on a l’impression d’avoir 1000 choses à faire et qu’on ne sait même pas par quel bout attaquer le problème 😉.

D’où l’importance de prioriser ses tâches pour déterminer celles que vous aller attaquer en premier !

Parce que, soyons honnêtes, aujourd’hui on a toutes beaucoup plus de choses à faire que d’heures dans la journée ⏳. Je suis sûre que vous avez plein de choses à gérer de tous les côtés, que vous avez des projets que vous aimeriez voir aboutir, des tâches que vous repoussez depuis des mois, bref on est débordée en fait 😫.

Une fois qu’on est consciente de ça, il va falloir faire des choix du coup pour savoir qu’est ce qu’on doit faire en priorité.

Et pour se décider, le moyen que je trouve personnellement le plus pratique, c’est d’utiliser la matrice d’Eisenhower qui vous permet d’ordonner vos tâches selon leur importance et leur urgence 🤗.

Je vous ai préparé dans ma boîte à outils de l’orga un fichier de matrice à imprimer et à compléter 😊 :

Télécharger la matrice d'Eisenhower à imprimer et à compléter en vous inscrivant gratuitement à la boite à outils de l'orga

Pour le télécharger, vous n’avez qu’à compléter ce formulaire et vous recevrez le lien de la boîte à outils directement par email. Vous pourrez télécharger gratuitement tous les fichiers que j’ai créés pour vous faire gagner du temps au quotidien 🤩 !

Vous pouvez aussi compléter votre propre matrice sur une simple feuille de papier si vous préférez.

Et si vous voulez savoir plus en détail comment compléter la matrice, je vous invite à aller voir mon article spécifique sur le sujet :

Comment prioriser ses tâches avec la matrice d’Eisenhower

L’idée ici, c’est de pouvoir identifier les tâches qui sont les plus urgentes et qui sont les plus importantes. Les tâches de moindre importances pourront toujours être déléguées voire même supprimée si au final elles n’apportent aucune valeur 😃.

3. Demander de l’aide

Paniquée, stressée rien qu'en pensant à toutes ces choses que vous avez à faire ? Voici mes 7 conseils pour évacuer le stress quand on se sent débordée

Alors je sais que ce conseil là n’est pas toujours facile à appliquer parce qu’on a peur de demander 🙄.

D’autant plus quand on est une femme dans notre société actuelle, on a l’impression qu’on attends de nous qu’on soit parfaite sur tous les fronts 🙄 : Être excellente dans son boulot, une super maman qui prépare des bons petits plats bios dans une maison décorée façon Pinterest tout en gardant bien sûr du temps pour prendre soin de soi et être sur son 31 à chaque instant.

Soyons claires, cette personne là n’existe pas, si ce n’est en photo dans les magazines 🤷‍♀️ ! Dans la réalité, on a tous des hauts, des bas et des moments où on gère plus ou moins bien tout ce qu’on a à faire 😉.

Alors au lieu de se flageller parce qu’on arrive pas à tout faire toute seule, il faut apprendre à demander de l’aide 🙋‍♀️. Quand vous vous sentez débordée et que le stress pointe le bout de son nez, c’est le meilleur moment pour se poser la question : « Est-ce que quelqu’un pourrait m’aider là-dessus ? »

Il ne faut pas voir ça comme un échec ou avoir honte de demander de l’aide, c’est juste la preuve que vous êtes humaine, vous n’avez que 2 bras et 24 heures par jour 😉.

Que ce soit au travail en demandant à un collègue ou à votre boss de vous filer un coup de main sur un dossier, à la maison en déléguant certaines tâches à votre conjoint ou même en mettant vos enfants à contribution s’ils sont en âge de le faire, il y a toujours une possibilité 🤗.

Et vous verrez d’ailleurs que la plupart des gens ne demandent qu’à vous aider et n’ont aucune envie de vous voir crouler sous les tâches, il suffit juste d’aller leur poser la question ouvertement. Vous aurez en même temps l’occasion d’exposer vos problèmes, de quoi relâcher d’autant plus la pression 😊.

4. Prendre du recul

Le problème quand on est débordée, c’est qu’on a tendance à se focaliser sur toutes les choses à faire une à une sans avoir le temps de sortir la tête de l’eau pour prendre un peu de recul 😕.

Et pourtant, quand on réfléchis 5 minutes, est-ce que toutes ces tâches sont vraiment si importantes ? 🤔 Pour prendre un peu de hauteur par rapport à ça, je trouve qu’un moyen très efficace, c’est de se poser les questions suivantes dans l’ordre :

  • Quelle importance dans 1 semaine ?
  • Quelle importance dans 1 mois ?
  • Quelle importance dans 1 an ?
  • Quelle importance dans 10 ans ?

⏰ Généralement, ça permet de se rendre compte qu’on se stresse pour des choses qui n’auront plus aucune importance dans très peu de temps.

Alors on souffle un coup ! Et puis si tout n’est pas fait parfaitement, dans les temps, comme prévu à la base, au pire, on aura toutes oublié d’ici un mois et ça ne changera rien à votre vie 😉.

(Bon bien sûr, il y a parfois des choses qui peuvent avoir un véritable impact sur le long terme mais c’est rarement TOUTES les tâches de votre to-do quand même 🤨).

5. Se focaliser sur une seule tâche à la fois

Quand on se sent débordée et stressée à cause de ça, la tentation est grande d’essayer de faire pleins de choses à la fois pour réduire au plus vite notre liste de tâches qui nous panique.

Sauf que quand on essaye de faire plusieurs choses à la fois, on s’éparpille et on est beaucoup moins efficace 😒. Du coup, ça nous stresse encore plus vu qu’on n’avance pas aussi vite qu’on le voudrait. Merci le cercle vicieux quoi.. 😩

Je ne vais pas revenir en détail sur les problèmes que causent le multi-tâche, je vous ai déjà fait un article détaillé sur le sujet que vous pouvez retrouver ici :

Pourquoi le multitâche est contre-productif ? (Et quoi faire à la place)

Pourquoi le multitâche est contre-productif ? Et quoi faire à la place

Notre cerveau n’est pas capable de faire plusieurs choses à la fois donc quand vous essayez, c’est de l’énergie et du temps perdu. Il vaut largement mieux se concentrer sur une seule chose à la fois avant de passer à la suite 😉.

Et c’est d’autant plus important quand vous vous sentez stressées parce qu’en vous éparpillant sur différentes tâches, vous entretenez ce sentiment de panique 🤯. Pour éviter ça, attaquez vous à vos tâches prioritaires (celles que vous avez définies au début de l’article) une à la fois.

Quand vous vous concentrez sur une seule tâche, vous relâchez forcément la pression car vous êtes focalisés sur un seul objectif qui est de terminer cette tâche en question. Le reste de votre to-do liste et l’environnement extérieur n’a plus de prise. Et ça fait un bien fou 🤗, en plus de vous rendre beaucoup plus efficace !

6. Ralentir ses mouvements

🏃‍♀️ Est-ce que vous avez remarqué que quand on est stressée, on a tendance à courir partout et à accélérer nos mouvements ?

Ça vient de l’adrénaline, cette hormone qu’on sécrète quand on stresse. Cette hormone permet de mettre notre corps en condition pour pouvoir courir très vite et échapper au lion affamé 🦁. C’est grâce à ça qu’on peut accomplir des prouesses physiques incroyables lorsqu’on est en danger ou qu’un de nos proches l’est 💪.

Mais il faut savoir que le corps et l’esprit travaillent ensemble et sont capables de s’influencer l’un l’autre. Ce n’est pas juste le cerveau qui contrôle le corps ! Selon la façon dont vous agissez physiquement, cela va envoyer des signaux à votre cerveau 🧠 qui va réagir en fonction.

🎉 Et quand on comprends ça, c’est vraiment super puissant pour lutter contre le stress !

Quand vous êtes stressées, la réaction normale de votre corps, c’est d’accélérer le rythme et de courir partout vu que votre cerveau perçoit un danger. Mais si vous vous obligez à ralentir le pas 🚶‍♀️, à vous calmer et à exécuter vos mouvements lentement de façon consciente, vous piratez votre cerveau en fait 🤗. Vous lui envoyez le signal que tout va bien et qu’il n’y a aucune raison de se sentir menacé puisque vous êtes physiquement calme (alors que s’il y avait vraiment un lion en face, vous auriez déjà pris vos jambes à votre cou 🏃‍♀️ ). Du coup, votre cerveau réduit automatiquement son niveau d’adrénaline et donc vous vous sentez moins stressée 😎.

En agissant physiquement comme si vous n’étiez pas stressée, vous diminuez mécaniquement votre stress 🤩. Alors dès que vous avez conscience que vous êtes stressée, essayez de réagir avec le plus de calme possible et de ralentir au maximum vos mouvements. Vous verrez que vous vous sentirez très vite beaucoup mieux !

7. Faire une pause (et prendre l’air)

Paniquée, stressée rien qu'en pensant à toutes ces choses que vous avez à faire ? Voici mes 7 conseils pour évacuer le stress quand on se sent débordée

Je vous vois venir hein, vous allez me dire « non mais Miléna je suis déjà débordée, j’arrive pas à tout faire, je vais pas en plus perdre du temps à aller me promener 😒« .

Et bien si justement 😉 ! Quand vous commencez à paniquer par tout ce que vous avez à faire, c’est généralement le meilleur moment pour faire une véritable pause et prendre l’air.

Déjà parce qu’il y a de grandes chances que vous n’ayez pas pris de pause depuis beaucoup trop longtemps (le cerveau ne sait pas se concentrer plus d’1h30 d’affilée je vous rappelle 🙄) et donc à force de vouloir travailler sans souffler 2 minutes, vous devenez de moins en moins efficace 😕.

Et surtout, parce que le fait de changer d’environnement vous permet de prendre un peu de recul et de faire redescendre le stress que vous ressentez 😊.

Vous n’avez pas besoin de poser votre aprem pour partir marcher en forêt hein 🌲 ! Rien qu’un petit tour du pâté de maison pendant 10 minutes peut vous faire le plus grand bien.

Et à votre retour, vous aurez les idées plus claires, vous avez fait bouger un peu votre corps (qui n’apprécie pas de rester assis pendant des heures) et vous serez beaucoup plus efficace pour vous remettre au travail 😃.

Si vraiment, même l’idée de perdre 10 minutes vous semble impensable, vous pouvez déjà faire une pause de 2 minutes 😉. Mais pendant ces 2 minutes, vous ne faites absolument RIEN. Vous lancez un minuteur ⏱ et vous passez 2 minutes les yeux fermés, concentrée sur votre respiration sans rien faire. Vous allez voir que c’est finalement assez long 2 minutes et que ça permet déjà de bien relâcher la pression.

Conclusion

Et voilà, vous avez maintenant 7 conseils que vous pouvez mettre en pratique pour évacuer votre stress dès que vous commencez à paniquer à la vue de votre to-do liste 🤗.

Je m’en sers personnellement très régulièrement quand je me sens stressée et ça fonctionne vraiment bien pour moi. J’espère que ça sera au moins aussi efficace pour vous 😊 !

Alors dites moi en commentaire, est-ce que vous avez tendance à stresser face à toutes vos tâches ? Qu’est-ce que vous avez mis en place pour arriver à évacuer ce stress ? Est-ce que vous avez déjà testé certains de ces conseils ? Ou vous en avez d’autres à me partager qui fonctionnent bien pour vous ? Racontez-moi tout ça, j’ai hâte de vous lire 😊.

Paniquée, stressée rien qu'en pensant à toutes ces choses que vous avez à faire ? Voici mes 7 conseils pour évacuer le stress quand on se sent débordée
Et n’hésites pas à épingler cet article sur Pinterest pour le retrouver au prochain coup de stress 😉
Pour faire passer le mot :

12 commentaires pour “7 conseils pour évacuer son stress quand on se sent débordée

  1. C’est des conseils qui s’appliquent bien pour les personnes qui procrastinent ! Elles ont tendance à voir la montagne et pas les escaliers pour la gravir. Alors tu as raison, hiérarchiser les priorités, étapes par étapes, en douceur et avec du temps 😉

    1. C’est exactement ça ! Il faut y aller pas à pas, petit à petit et on arrive toujours au bout du chemin à un moment donné 🙂
      Et effectivement, pour lutter contre la procrastination, ça aide beaucoup de découper en étape, ça permet d’avoir beaucoup moins peur que quand on regarde le projet dans son ensemble 😉

  2. Hello ! Un article rempli de bons conseils….
    De mon côté c’est plutôt : (côté perso)
    1) mettre une ou deux taches à réaliser sur mon agenda perso et le reste en option
    2) Déleguer au maximum tout le reste
    3) et si je n’ai rien fait ou seulement 1 tache ..je me dis : « ce n’est pas grave », par ce qu’en fait c’est vrai….ce n’est pas grave..🤩😍

    1. Merci pour ton commentaire 😊
      C’est top, tu as déjà une méthode bien en place dis moi ! Et clairement, tu as bien raison de ne te fixer qu’un minimum de priorité et surtout de rester bienveillante avec toi-même quand tu ne les fait pas comme prévu. On a tendance à être beaucoup trop exigeant envers soi alors que ça libère tellement quand on arrive à se dégager de ces propres contraintes qu’on se fixe. Bravo à toi d’avoir passé ce cap 🙌

  3. Hello Miléna,
    Je pratique la todo vidage de tête toutes les semaines. Je fais un point le dimanche en écrivant tout ce que je dois impérativement réalisé pour la semaine à venir et je liste aussi toutes les tâches qui me polluent le cerveau en plus. Comme ça je répartis les tâches à faire absolument la semaine qui arrive et le reste je sais que c’est présent mais je le mets de côté.

    1. Hello Elise ! C’est super comme technique ça, bravo 🙂 J’ai aussi ma petite routine du dimanche où je prépare ma semaine en même temps que mon bullet journal. Je trouve ça tellement agréable de commencer la semaine en ayant une bonne vision de ce qui m’attends et puis d’avoir toutes mes tâches et infos notées quelquepart. Ca fait vraiment du bien de se vider la tête en fait 😀

  4. Hello,

    Merci d’avoir ajouté « demander de l’aide » à cette liste, c’est tellement difficile pour certaines personnes et pourtant tellement important et nécessaire. Perso la pause me fait le plus grand bien, tout couper le temps de quelques instants pour reprendre le tout avec plus de détachement et moins de pression.

    Des bisous

    Morgane ✨

    1. Merci Morgane pour ton commentaire 😊 Et oui, ce n’est clairement pas toujours facile de demander de l’aide, et je pense que c’est encore plus difficile pour les femmes vu qu’on nous a souvent demandé de montrer qu’on méritait notre place, qu’on était forte et du coup, pas facile de se montrer vulnérable dans ces cas-là. En tout cas, je sais que c’est un point sur lequel j’ai encore des progrès à faire, mais j’y travaille 🙄

  5. J’adore ces principes, je les applique à moi même et quand mes clientes les mettent en œuvre les effets sont percutants, je note qd même souvent une difficulté sur la priorisation, distinguer l’urgent de l’important notamment quand la personne est sous l’eau et en retard sur plein de choses, et en revanche je suis complètement d’accord avec toi : demander de l’aide est bien mieux reçu qu’on ne le croie. On nous serait presque reconnaissant de demander de l’aide : ça veut dire que ns aussi on est humain, et on partage ça avec notre interlocuteur 🙂

    1. Merci beaucoup Farah pour ton commentaire 😊
      Effectivement, ce n’est pas toujours facile de faire la distinction entre l’urgence et l’importance si ce n’est pas un sujet sur lequel on se pose régulièrement pour y réfléchir. Sans compter que cela demande forcément en amont de définir des objectifs, une vision pour déterminer justement ce qui est vraiment important pour nous (et pas uniquement pour notre manager ou notre famille) et c’est compliqué de rentrer dans ce processus qui prend du temps quand on se sent débordée déjà par le quotidien. Mais je suis persuadée que c’est justement cette clarté qui permet de se libérer de ce sentiment de « débordement » 🙂

  6. C’est une très bonne liste qu’il est toujours bonde rappeler. Personnellement j’utilise tous tes petits conseils sauf je dois l’avouer de l’aide que j’ai souvent du mal à demander. Mais tu as raison c’est pourtant souvent nécessaire…

    1. Merci beaucoup Lauriane pour ton commentaire 😊
      C’est déjà super si tu appliques 6 de ces 7 conseils ! Et je te comprends sur le fait de demander de l’aide, ce n’est évident pour personne je pense et encore moins en tant que femme où on a ce besoin de prouver qu’on peut tout faire toutes seules comme des grandes. Mais ça se travaille aussi, comme tout le reste 😉 Donc si tu en as conscience déjà, c’est un premier pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut